Nicolas Croce

J'apprends La Photographie

Sans doute la meilleure façon d'apprendre la photo :
Simple, Clair et sans langage technique.

Par Nicolas Croce : photographe et auteur du livre best-seller J’apprends la photographie et l'Essentiel De La Photo.

Vous voulez apprendre la photo ? Découvrez : les Workshops, les Livres, les Formations

Organisez-vous pour vous libérer l’esprit et créer

Organisez-vous pour vous libérer l’esprit et créer

Un projet photo est un excellent moyen de faire autre chose que de la technique. Et c’est important, car la technique ne fait pas tout dans une photo — loin de là même.

Vous devez comprendre et maitriser la technique, mais ça doit rester un outil, pas une fin en soi.

Je prends souvent l’exemple de l’apprentissage de la conduite. Vous devez apprendre la technique pour faire avancer une voiture mais le but est ensuite de pratiquer pour internaliser son fonctionnement et pouvoir faire autre chose que vous concentrer sur votre voiture.

Si vous avez passé votre permis de conduire il y a quelques temps déjà, vous êtes aujourd’hui capable de discuter, d’écouter de la musique ou encore de regarder le paysage tout en conduisant. Vous n’avez pas besoin de regarder vos pédales ou de vous demander quoi faire à chaque fois que vous passez une vitesse.

Vous avez appris la technique mais vous l’avez dépassée. Vous en avez besoin pour conduire mais ce n’est plus un centre d’intérêt. Vous vous en servez tous les jours mais vous n’y prêtez plus attention.

Vous avez du mal à régler votre appareil photo ?

Simple, sans langage technique et accessible aux débutants, mon nouveau livre l'Essentiel De La Photo vous aidera à comprendre le triangle de l’exposition et à sortir du mode auto de votre appareil photo. Il a déjà aidé plus de 7 000 photographes à progresser. C'est le compagnon idéal pour apprendre la photo.

Découvrez-le ici   Mes autres livres

En photographie, vous devez arriver à la même chose. Vous devez apprendre la technique (quand je parle de technique, j’englobe la technique de prise de vue mais aussi la composition qui est elle aussi quelque chose de technique) puis l’internaliser jusqu’à pouvoir l’utiliser sans avoir à réellement y penser.

Beaucoup de photographes restent bloqués à l’étape technique et c’est un problème. A la fois pour le spectateur (à la longue, le travail d’un technicien est ennuyeux. Au début, on admire sa technique, mais quand on l’a vu l’appliquer 30 fois, on a envie d’autre chose) et pour vous également (si votre seul intérêt est la technique, vous finirez par vous ennuyer car vous en aurez vite fait le tour et ni vous ni votre travail n’évoluerez beaucoup).

Un projet est un excellent moyen de sauter le pas. Il vous oblige à vous concentrer d’avantage sur votre sujet que sur la technique utilisée pour le photographier.

Et il vous permet également de passer plus de temps sur le terrain, ce qui vous aidera, dans un premier temps, à internaliser la technique, puis, dans un second temps, à la dépasser.

Pour bien démarrer un projet

Ça parait contradictoire mais, pour bien débuter votre premier projet, il faut attaquer par de la technique.

Vous devez vous organiser. Mettre en place un flux de travail efficace.

Oui, c’est de la technique.

Mais le but ici est de vous en occuper dès le début, pour ensuite vous en détacher et l’oublier complètement.

Une fois que vous aurez mis en place un flux de travail efficace, une fois que vous serez organisé, vous pourrez alors vous concentrer sur le cœur de votre projet : prendre des photos et construire votre projet.

Sans cette organisation, vous serez toujours en train de vous demander quoi faire et ces soucis occuperont votre cerveau.

En vous affranchissant de ces problèmes, vous vous libérez l’esprit.

Vous laissez à votre créativité toute la place dont elle a besoin pour s’exprimer.

Plus vous serez organisé dans les tâches qui se répètent, plus vous aurez de temps et d’énergie à consacrer à votre créativité, et plus vous pourrez accepter le chaos dont votre cerveau a besoin pour faire émerger de nouvelles idées.

Si vous n’avez jamais réfléchi à mettre en place un flux de travail efficace pour gérer vos photos, je vous conseille de le faire. Ça vous fera gagner beaucoup de temps et vous libérera l’esprit pour créer.

Comment mettre en place un flux de travail efficace et adapté à vos projets photo ?

C’est ce que je vais expliquer dans le prochain mail que recevront les membres Premium dans le cadre du Projet Fil Rouge.

Ce flux de travail vous permettra d’organiser vos photos, de les regrouper par projet et surtout vous facilitera le travail d’editing, c’est à dire la sélection d’un nombre restreint de photos pour former un tout cohérent — ce qui est au cœur de tout projet photo.

Cet email partira demain, mardi, à 11 heures.

Si vous voulez en profiter, vous pouvez rejoindre la communauté Premium d’ici là. Voici le lien pour vous inscrire : https://pre.mium.group