Nicolas Croce

J'apprends La Photographie

Sans doute la meilleure façon d'apprendre la photo :
Simple, Clair et sans langage technique.

Par Nicolas Croce : photographe et auteur du livre best-seller J’apprends la photographie et l'Essentiel De La Photo.

Vous voulez apprendre la photo ? Découvrez : les Workshops, les Livres, les Formations

Les 3 problèmes majeurs des photographes débutants et comment les résoudre

Dans mon article d’hier (Prenez le temps d’analyser vos photos) je vous demandais quel problème rencontriez-vous le plus souvent au moment de prendre une photo.

J’ai déjà reçu beaucoup de réponses et la plupart d’entre vous — particulièrement ceux qui débutent depuis peu de temps — ont des problèmes concernants la technique.

Si j’analyse vos réponses, trois problèmes majeurs se détachent clairement :

1 – Vous avez du mal ou ne savez pas régler votre appareil photo

Lorsqu’un sujet se présente à vous, vous devez régler votre appareil pour le photographier de la meilleure manière possible.

Vous devez faire des choix et ces choix influenceront le rendu de votre photo.

Vous avez du mal à régler votre appareil photo ?

Simple, sans langage technique et accessible aux débutants, mon nouveau livre l'Essentiel De La Photo vous aidera à comprendre le triangle de l’exposition et à sortir du mode auto de votre appareil photo. Il a déjà aidé plus de 7 000 photographes à progresser. C'est le compagnon idéal pour apprendre la photo.

Découvrez-le ici   Mes autres livres

Le problème, c’est que les appareils photo modernes regorgent souvent de boutons et de fonctions et ce n’est pas toujours évident de savoir quoi faire en fonction du sujet ou de la scène qui se présente à vous.

Certains laissent faire leur appareil. Ils le règlent en automatique et font confiance à l’intelligence artificielle. Le problème c’est qu’ils perdent ainsi une grande partie du potentiel créatif qu’ils ont entre les mains. Leur appareil fait des choix arbitraires qui, bien souvent, ne correspondent pas à leur vision de photographe. Ils sont alors déçus du résultat et frustrés de ne pas être capable de faire mieux.

Sans compter que, bien souvent, leur appareil leur a couté cher. C’est alors encore plus rageant de ne pas savoir s’en servir.

Certains ont besoin de beaucoup de temps pour régler leur appareil photo. Ils doivent analyser la scène, se souvenir de quel réglage effectuer, de comment le régler, de quel bouton utiliser… Et le temps de réfléchir, leur sujet est déjà loin, l’action qui a attiré leur œil est déjà terminée.

Sans compter leurs proches qui râlent ou se moquent d’eux car ils passent leur journée à attendre le photographe.

Certains règlent leur appareil en suivant une recette. Ils se souviennent vaguement de tel ou tel conseil qu’ils ont lu sur Internet mais, comme ils ne maitrisent pas parfaitement la technique, ils ne comprennent pas pourquoi ils doivent faire ce réglage, ni comment l’adapter à la situation précise à laquelle ils sont confrontés. Et une fois sur deux — si ce n’est pas plus — leur photo est ratée car, bien sur, le sujet qu’ils photographient ne correspond pas exactement au sujet photographié dans l’article qu’ils ont lu.

Les astuces et raccourcis ne fonctionnent jamais et, sans comprendre le “pourquoi” de tel ou tel réglage, vous n’obtiendrez jamais de bons résultats.

2 – Certaines de vos photos sont floues

Si vous ne comprenez pas parfaitement la technique photo, il vous arrive régulièrement d’obtenir des photos floues, et c’est tout à fait normal.

Le flou apparait surtout lorsqu’il y a peu de lumières (une pièce sombre, la nuit, etc.) ou lorsque les sujets sont en mouvement.

Le problème du flou, c’est qu’il ne peut pas être corrigé — même avec un logiciel de retouche, contrairement à ce que font miroiter certains éditeurs de logiciels.

Si l’un de vos petits enfants fait ses premiers pas devant vous, que vous le photographiez et qu’il apparait flou sur votre photo, vous n’avez aucun moyen de rattraper le coup. Elle est floue, elle est ratée, tant pis pour vous.

Vous perdrez ce souvenir précieux de cet instant unique et devrez expliquer à vos proches qui comptent sur vous que vous vous êtes planté dans vos réglages.

Le seul moyen de corriger le flou, c’est de l’éviter sur le terrain.

Et pour cela, il faut comprendre ce qui le cause, et savoir quels réglages effectuer pour l’éviter.

3 – Vous ne savez pas contrôler l’exposition de vos photos

Une photo surexposée est une photo trop lumineuse et dont certaines zones sont complètement blanches.

Une photo sous-exposée est une photo trop sombre et dont certaines zones sont complètement noires.

Dans certaines conditions — si votre photo comporte des zones très lumineuses et d’autres très sombres par exemple —, et si vous ne maitrisez pas la technique, il vous arrivera de rater vos photos.

Votre sujet sera alors sous-exposé ou surexposé. Les couleurs seront moches. Votre sujet apparaitra méconnaissable. L’ambiance qui se dégagera de votre photo ne correspondra en rien à celle que vous avez ressenti sur le terrain — celle que vous vouliez transmettre à vos proches en leur montrant vos photos.

Pourquoi devez-vous rapidement régler ces problèmes

Si vous rencontrez parfois l’un de ces problèmes — ou même tous à la fois. Si vous débutez, ce n’est pas étonnant du tout — ils vont vous gâcher la vie.

Souvent, ces problèmes feront que vous raterez vos photos. Ça vous arrive régulièrement et vous le savez déjà : rater une photo ça fait toujours râler. Surtout quand il s’agit d’un moment important et unique.

Une photos ratée c’est un souvenir qui s’efface. Un moment que vous n’immortaliserez pas. Une personne dont vous ne garderez pas le souvenir détaillé. Un lieu et une ambiance dans lesquels vous ne pourrez pas vous replonger à chaque fois que vous regarderez vos photos…

Sans compter que, bien souvent, vos proches comptent sur vous et sur vos photos. Vous êtes le photographe de la famille et beaucoup s’abstiennent de prendre des photos car ils pensent que vous le ferez mieux qu’eux. Quel déception s’ils apprennent que vos photos sont ratées — et quel frustration pour vous de ne pas pouvoir leur faire plaisir, de ne pas pouvoir les émerveiller en leur montrant de magnifiques photos.

Et rater une photo est d’autant plus frustrant que vous avez dépensé pas mal d’argent pour acheter votre appareil photo. Si vous n’arrivez pas à prendre de meilleures photos qu’en utilisant votre smartphone, à quoi bon avoir dépensé tout cet argent ? Comment allez-vous le justifier auprès de votre conjoint(e) — qui aurait certainement préféré partir quelques jours en vacances plutôt que d’admirer vos photos ratées !

Mais le pire dans tout ça, c’est l’effet qu’ont vos photos ratées sur votre moral.

Vous vous sentez impuissant, vous commencez à douter de vos capacités, vous vous dites que vous n’y arriverez jamais, que c’est trop compliqué pour vous, vous avez l’impression que tout s’embrouille dans votre tête, vous perdez votre motivation…

Si vous n’agissez pas tout de suite, si vous ne corrigez pas ces problèmes aussi rapidement que possible, voici ce qu’il va se passer : vous allez arrêter la photo.

Personne ne peut continuer à se passionner pour une activité dans laquelle il est nul. Personne.

Si vous ne progressez pas rapidement, si vos photos ne s’améliorent pas, si vos proches ne vous font pas de compliments à propos de vos photos, vous allez laisser tomber.

Et c’est dommage, car la photo est une activité fantastique. Elle vous permet de voir le beau dans une scène banale de la vie courante, de faire travailler votre créativité, de découvrir et explorer le monde, de faire de belles rencontres, de faire plaisir à vos proches…

Vous devez agir. Vous devez résoudre ces problèmes techniques. Vous devez progresser.

Surtout que, pour y arriver, ce n’est pas très compliqué.

Comment résoudre vos problèmes

Depuis des années j’aide les photographes débutants à progresser.

J’ai déjà aidé des milliers de personnes à progresser et je peux vous assurer de deux choses :

  1. Tout le monde peut y arriver
  2. Ce n’est pas très compliqué

Je n’ai jamais rencontré un seul élève qui n’était pas capable de comprendre le principe de fonctionnement d’un appareil photo, qui n’était pas capable de comprendre les réglages à sa disposition et les effets de ces réglages sur ses photos.

Tout le monde est capable de comprendre et vous l’êtes aussi. Je peux en mettre ma main à couper.

Et si vous avez un doute, si vous me dites que vous avez déjà essayé mais que vous avez laissé tomber car c’était trop compliqué, vous devez comprendre une chose : le problème ne venait pas de vous, mais de votre formateur.

La photo peut être expliquée de manière simple, claire et sans utiliser aucun langage technique. C’est ma spécialité, je suis reconnu pour cela, et je peux vous l’assurer : avec des explications simples, vous comprendrez sans aucun problème comment fonctionne votre appareil et comment le régler.

La photo est un art facile d’accès — beaucoup plus facile que le violon par exemple — que vous pouvez apprendre en seulement quelques semaines.

C’est pour vous accompagner et vous permettre de résoudre ces problèmes que j’ai créé la formation en ligne Sortir du mode auto et réussir toutes vos photos.

En suivant cette formation et en seulement quelques semaines, vous allez transformer vos photos.

Vous serez enfin capable de régler votre appareil photo, de maitriser le flou et d’éviter les photos mal exposées.

En 8 semaines, vous maitriserez toute la technique dont vous avez besoin pour réussir toutes vos photos.

Si vous voulez progresser, si vous voulez être fier de vos photos, si vous voulez voir un sourire se dessiner sur le visage de vos proches quand ils découvrent vos photos, il vous suffit de vous inscrire — ça ne prend que quelques minutes — et suivre cette formation.

Vous recevrez chaque semaine des cours que vous pourrez éventuellement imprimer ou télécharger, des exercices à réaliser sur le terrain, et vous aurez la possibilité de me poser vos questions en cas de difficulté.

Voici le lien pour vous inscrire : Sortir du mode auto et réussir toutes vos photos