Dans tous les restaurants il y a des habitués…

Dans tous les restaurants il y a des habitués. Ils entrent dans la salle comme s’ils étaient chez eux, ils étreignent chaleureusement le patron, ils tutoient les serveurs et se permettent de les héler par leurs prénoms. Si vous les imitez sans être préalablement devenu un habitué, vos manières seront mal perçues. Pour devenir habitué, un habitué à travaillé dur. Il est venu régulièrement, a sympathisé avec l’équipe, a dépensé de l’argent à chaque repas. Vous ne pouvez pas arriver, ignorer toutes les étapes intermédiaires, et espérer obtenir le même résultat qu’un habitué. C’est exactement la même chose pour votre apprentissage de la photo. C’est …

Soyez vous-même

Quand quelqu’un découvre une sélection de vos photos, il doit être capable d’apprendre quelque chose sur vous. Une partie de vous-même, de votre caractère, et de votre vision du monde doit apparaître dans vos créations. Comment y parvenir ? En étant plus authentique. En photographiant ce qui vous plait. Ce qui vous touche. Ce qui est important pour vous. Et en le faisant de la façon qu’il vous plait. Transformer la réalité en quelque chose d’original et de personnel est difficile. C’est certainement la chose la plus difficile à accomplir pour un photographe. Mais c’est aussi la chose la plus importante. (Si l’authenticité, le courage …

L’Essentiel De La Photo est en stock… Mais peut-être pas pour longtemps

Il y a quelques semaines, je vous avais dit que mon nouveau livre l’Essentiel De La Photo était en pré-commande. Sa sortie était prévue aux alentours du 15, mais mon imprimeur a bien bossé et le livre est déjà en stock depuis quelques heures. Si vous l’avez pré-commandé, il vous sera expédié dans les prochains jours (il y a eu beaucoup de commandes, il va donc falloir quelques jours pour toutes les expédier). Si vous ne l’avez pas encore commandé et qu’il vous intéresse, vous pouvez donc le faire dès aujourd’hui, en cliquant sur le lien suivant : l’Essentiel De La Photo. ATTENTION : il …

L’éditing pour progresser et améliorer vos photos

Lorsque vous êtes sur le terrain, et particulièrement si vous faites de la photo de rue, vous n’avez pas le temps de penser à tout. Lorsqu’un sujet se présente, vous n’avez que quelques secondes pour réagir. Si à ce moment là vous vous posez des questions à propos de la composition de vos photos ou de vos réglages, votre sujet sera déjà loin quand vous déclencherez. Sur le terrain, vous devez donc fonctionner à l’instinct. Photographiez tout ce qui attire votre œil, sans vous poser de questions. Comme Daido Moriyama l’explique : « Forget everything you’ve learned on the subject of photography for the moment, and …

Je n’ai aucune idée de ce que je fais mais je m’en fous, je le fais quand même.

Je n’ai aucune idée de ce que je fais mais je m’en fous, je le fais quand même. On devrait tous se répéter un peu plus souvent cette phrase quand on a un appareil photo entre les mains. Car on a tendance à prendre la photo trop au sérieux, à se poser des questions là où on devrait simplement écouter notre instinct. C’est important d’apprendre les bases de la technique photo, de savoir comment réussir l’exposition de ses photos, de maitriser le flou, d’étudier la composition et les œuvres des grands photographes… Mais quand vous êtes sur le terrain, oubliez tout ça. Ouvrez les yeux, …

Trouvez votre propre rythme

Nous sommes tous différents. Certains ont plus d’énergie le matin, d’autres l’après-midi. Certains ont besoin de se lever tôt, d’autres de travailler tard. Plutôt que de copier ce que font les autres, écoutez votre corps et trouvez votre propre rythme. Il est fort probable que : Votre rythme idéal soit bien loin de celui imposé par le monde du travail (9h00 – 18h00). Certaines activités augmentent votre niveau d’énergie plutôt que de l’abaisser (marcher dans la nature, exécuter un travail créatif et passionnant, etc.) Vous ayez besoin de dormir plus longtemps que ce que vous ne pensiez. Expérimentez, Notez vos résultats dans un journal, Et …

Vous avez peut-être besoin d’un coup de pied au c*l

Il est tout à fait possible que votre maitrise technique de la photo soit suffisante pour créer un travail intéressant, Mais que, pourtant, vous n’arriviez pas à produire quoi que ce soit de satisfaisant. A partir d’un certain niveau, Ce n’est plus la technique qui vous fait défaut, Mais le courage. Le courage de créer ce qui vous plait et non pas ce qui vous fera obtenir plus de Likes sur Instagram, Le courage de chercher et photographier des sujets qui vous intéressent réellement, et non pas des sujets à votre portée ou faciles d’accès, Le courage de sortir de chez vous plutôt que de …

Ce qui vous arrive n’est peut-être pas de votre faute…

Ce qui vous arrive n’est peut-être pas de votre faute, Mais la façon dont vous le voyez, la façon dont vous réagissez est toujours de votre responsabilité. Vous plaindre ne changera pas ce qui vous arrive — et encore moins ce qui vous est déjà arrivé. Quelle que soit la situation, vous pouvez faire avec. Vous pouvez simplement l’accepter. Et profiter de chaque obstacle, de chaque difficulté, pour progresser et devenir plus fort.

Certaines choses ne peuvent être apprises que sur le terrain. Ouverture des inscriptions aux Workshops pour 2020 !

J’aurais beau écrire tous les livres que je veux et vous proposer toutes les formations imaginables, il y a des choses que vous ne pouvez apprendre que sur le terrain. Photographier des inconnus dans la rue en est un bon exemple. La technique est simple : vous croisez un inconnu et vous le photographiez, soit en lui demandant l’autorisation, soit en le faisant discrètement. Mais est-ce que cela va vous permettre d’y arriver ? Pas vraiment car en réalité, c’est un peu plus compliqué que ça. Il y a une manière de s’y prendre, une attitude à avoir, des techniques et des réglages pour vous …

Trop de gens perdent leur temps et leur énergie inutilement…

Trop de gens perdent leur temps et leur énergie inutilement. Rappelez-vous qu’il vaut mieux travailler plus efficacement plutôt que de travailler plus longtemps. Souvent, le plus efficace n’est pas de vous remettre au travail, mais au contraire de vous arrêter. Vous arrêter, réfléchir, puis définir ce qui est essentiel à votre succès. Une fois l’essentiel défini, concentrez-vous là-dessus et oubliez le reste. Vous serez surpris du peu de choses que vous avez à faire pour réussir.