La vie n’est qu’un jeu

Combien de choses dans nos vies peuvent être transformées en un simple jeu ? Beaucoup en réalité. Mettre vos chaussures devient un jeu si vous le faites debout, en levant le pied que vous chaussez, et en vous interdisant de le poser par terre avant d’avoir enfilé votre chaussure et noué vos lacets. Ce jeu vous permettra de travailler votre équilibre, vous verrez. Monter les escaliers qui mènent à votre appartement devient un jeu si vous le faites chaque jour aussi vite que possible, que vous essayez chaque jour de battre votre meilleur temps. Ce jeu vous permettra d’améliorer votre forme physique. Travailler devient un …

Exercice photo : posez le cerveau

Lorsque nous étions enfant, tout n’était que jeu. Et c’est grâce au jeu que nous avons appris à marcher, à parler, à prendre des décisions, à interagir avec le monde qui nous entoure… Des choses beaucoup plus difficiles à apprendre que la photo. Aujourd’hui adultes, nous avons perdu cette faculté à voir le monde comme un jeu. Nous prenons les choses trop au sérieux. Et c’est ce qui nous bloque. Ce qui nous empêche d’expérimenter. Ce qui nous empêche d’apprendre et de progresser. Un exercice pour vous aujourd’hui : Réglez votre appareil en mode automatique Dès que quelque chose attire votre regard, comptez jusqu’à 3 …

Assumez vos choix

Dans la société actuelle, tout est fait pour nous déculpabiliser, pour nous éviter d’assumer nos choix, nous éviter le moindre effort. Lorsqu’on a trop de cholestérol, on nous dit que ce n’est pas de notre faute, mais celle des industriels qui mettent trop de gras dans les aliments que nous mangeons. Les médecins nous donnent des médicaments pour corriger notre taux de cholestérol — on masque le problème plutôt que de le corriger. On nous apprend à accepter notre surpoids. On critique les campagnes de publicités qui montrent des personnes maigres — ça pourrait faire culpabiliser les obèses. A de rares exceptions près, le fait …

Ne prenez que des risques asymétriques

On dit souvent que pour réussir dans la vie il faut prendre des risques. Oui, mais il y a risque et risque. Si vous voulez réussir, l’idée est de ne prendre que des risques asymétriques : Des risques qui ont un potentiel de gains important, mais dont les pertes sont mesurées. Prendre la voiture alors que vous avez bu est un risque que vous devez absolument éviter. Les risques sont énormes (vous perdez votre permis en cas de contrôle, vous risquez de vous tuer ou de tuer quelqu’un) et il n’y a aucun gain ou presque (Eviter de débourser 50€ pour être raccompagné par un …

Les étapes de l’éditing d’un projet photo

Le processus d’éditing commence au moment où vous enregistrez une photo sur la carte mémoire de votre appareil photo et se termine lorsque votre projet prend fin et donne naissance à un produit fini — qu’il s’agisse d’une exposition, d’un livre ou d’une série de tirages. L’éditing ne se fait donc pas en quelques minutes, mais sur une durée variable, pouvant aller de quelques jours à plusieurs mois ou années selon le projet sur lequel vous travaillez. Pour que votre éditing soit efficace, plusieurs étapes doivent être respectées : Se remémorer vos photos : lorsque vous revenez d’un voyage par exemple, vous ne vous souvenez …

Lisez plus

Quelles que soient les personnes talentueuses auxquelles je m’intéresse, Qu’il s’agisse de photographes, de créatifs, d’entrepreneurs, de scientifiques, de philosophes, d’inventeurs… Toutes parlent à un moment ou à un autre des livres qu’elles lisent, et toutes ont publié où comptent publier un livre. Dernier en date, le célèbre photographe Albert Watson. Les livres ont toujours été une source d’inspiration pour ses projets. Par exemple, lorsqu’il est parti photographier l’île de Skye pour un projet personnel, il a amené avec lui le livre “Degas Landscapes” et s’est inspiré des peintures de paysages qu’il contient pour créer ses photos. Son appartement new-yorkais compte pas moins de 3 …

Rôle et importance de l’éditing en photographie

Un projet photo n’est un projet que s’il débouche sur quelque chose de concret. Amasser des centaines de photos sur un certain sujet n’est pas un projet. C’est un sujet, un intérêt, une curiosité — appelez ça comme vous voulez — mais pas un projet. Un projet ne devient un projet que si une sélection est faite. Vous partez d’un nombre important de photos et vous en faites une sélection précise et ordonnée. Ordonnée car vous comprenez bien que créer un livre par exemple ne se résume pas à coller au hasard 50 photos les unes à côté des autres. Chaque photo doit être sélectionnée avec …

Si vous voulez trouver le succès, la recette est simple…

Si vous voulez trouver le succès, la recette est simple : Choisissez un domaine Apprenez tout ce que vous pouvez de deux ou trois personnes qui ont réussi dans ce domaine Arrêtez d’écouter les conseils de qui que ce soit d’autre Supprimez de votre vie Facebook, Instagram, Twitter, la télévision, ou tout ce qui pourrait vous déconcentrer ou vous faire perdre du temps Passez 6 mois à vous concentrer exclusivement sur votre objectif. Vous devez tout donner : 6 mois à fond. Dans 6 mois, votre vie aura complètement changée. Le problème ? 99.9% de la population ne suivra jamais ce conseil. (Merci à Ryan …

Vous avez le choix : vous pouvez vous trouver des excuses, ou décider de devenir un grand photographe

Beaucoup de photographes s’inventent des excuses pour ne pas faire ce qu’ils ont à faire : prendre des photos. Il leur manque du matériel, il n’y a rien d’interessant à photographier là où ils habitent, il n’ont pas de studio, ils n’ont pas de modèle… Se trouver des excuses, c’est aussi ce qu’aurait pu faire Paolo Roversi quand il est arrivé à Paris en 1973. Mais au lieu de ça, il décida de devenir un grand photographe. I arrived in Paris one November evening in 1973. In the driving rain, I looked for a hotel: Hôtel Namur, rue Delambre, 19 francs a night. One afternoon, …

Faites de votre mieux, ne vous préoccupez pas du reste

Vous pouvez faire tous les plans, toutes les simulations, tous les sondages, tous les tests que vous voulez, La seule façon de savoir si ce que vous créez sera bien accueilli ou non, c’est de le rendre public. Parfois on pense faire un carton et c’est un échec. Parfois c’est l’inverse : on est surpris par le succès fulgurant d’une de nos créations. Le mieux alors est de ne pas s’en soucier. En tant que créateur, faites de votre mieux. Croyez en votre travail. Donnez le meilleur de vous-même… Puis lancez votre produit ou dévoilez votre création. Vous découvrirez alors ce qu’en pense le public.